La toute première photo d'un trou noir supermassif au centre de notre galaxie fait le tour du Web

Tous les détails à l'intérieur...

Ayoye

Nous savons maintenant à quoi ressemble un trou noir, car une toute première image de Sagittaire A* a été dévoilée jeudi.

Ce sont les institutions associées à l'initiative EHT (télescope Horizon des événements), dont l’Observatoire européen austral (ESO) et le Centre Harvard-Smithsonian d'astrophysique, qui ont dévoilé jeudi la toute première photo du trou noir supermassif Sagittaire A*, qui est situé au centre de la Voie lactée.

Sur la photo en question, on peut y voir la preuve visuelle directe de la présence d'un trou au coeur de la Voie lactée.
Comme l'a indiqué l'astrophysicienne Julie Hlavacek-Larrondo, plusieurs de ses collègues ont suivi l'annonce en direct lors d'une rencontre du Centre de recherche en astrophysique du Québec: «On était une centaine à applaudir avec beaucoup d'émotions ! En tant qu’astrophysiciens, on comprend le défi technologique que représente cette image, c'est colossal. C’est une fierté de voir ce que l’astrophysique est capable d’accomplir. »

Les astrophysiciens se doutaient depuis 1974 qu'une source radio compacte et brillante se trouvait au centre de la Voie lactée, mais ce n'est que dans les années 1990 qu'ils ont enfin été en mesure d'associer cette source à la présence d'un trou noir supermassif.

En tout, 350 astrophysiciens associés à l'EHT ont dû prendre part à une première campagne d'observation qui a été menée en 2017. Les premiers résultats ont été annoncés en 2019 et ç l'époque, les scientifiques avaient présenté l’image du trou noir au centre de la galaxie Messier 87 (M87*) distant de quelque 55,3 millions d’années-lumière de la Terre.

Avec cette nouvelle photo qui vient d'être révélée, nous sommes désormais en mesure de voir ce qu'on appelle l'horizon des événements.

La Pre Hlavacek-Larrondo a précisé en expliquant: «Cet anneau lumineux représente de la matière et du gaz en train de tourbillonner autour du trou noir juste avant qu'ils ne se fassent engloutir.»

Ce contour du trou noir que l'on peut voir est considéré comme un des endroits les plus violents de l'univers et tout ce qui y est aspiré atteint alors un point de non-retour.

On ne sait pas nécessairement si c'est une bonne nouvelle ou non, mais selon la Pre Hlavacek-Larrondo, il semblerait que Sagittaire A* ne serait pas le plus actif des trous noirs: « Il est vraiment tranquille et n’avale que très peu de matière. […] C'est comme s'il était à jeun. À l’échelle humaine, c’est comme si un humain mangeait un grain de riz à chaque million d’années. »

La science a fait un bond de géant en arrivant à produire cette photo, mais comme l'a souligné la Pre Hlavacek-Larrondo, il en reste encore beaucoup à découvrir: «Notre physique prédit présentement beaucoup plus de variabilité dans le trou noir que ce qui est observé dans l’image. Cela veut dire qu’il y a des connaissances en physique qui manque. Il y a quelque chose qu’on ne comprend pas. »