Une mannequin affirme que personne ne veut la fréquenter parce qu'elle est trop belle.

Elle estime que les hommes sont trop intimidés par sa beauté.

Ayoye

Une mannequin qui travaille pour Playboy a révélé qu'elle avait du mal à trouver l'amour parce que les hommes considèrent qu'elle est trop belle.

La jeune femme de 27 ans nommée Elizabeth Marie Chevalier vit à San Diego, en Californie. La mannequin est apparue sur la couverture de plusieurs magazines, dont Playboy et Maxim. De plus, elle a son compte OnlyFans qui remporte beaucoup de succès.

La carrière professionnelle d'Elizabeth se porte peut-être très bien, mais en ce qui concerne ses relations amoureuses, c'est très compliqué.

En effet, comme l'a expliqué Elizabeth, sa beauté l'empêche de trouver l'amour: "On m’a dit que j’intimidais les gars parce que je suis grande – je mesure 5 pieds 10 – et je suis belle et j’ai une personnalité très intense. Je suis en fait très gentille et aimante, donc s’ils prenaient le temps de me connaître, ils s’en rendraient compte."

Cette situation désole grandement Elizabeth et le pire dans tout cela, c'est que la jeune femme semble vraiment désirer connaître de nouvelles personnes: "J’ai eu des rendez-vous où les gars ne peuvent tout simplement pas me parler. Les hommes qui me bavardent sont généralement trop arrogants et obsédés par eux-mêmes, ils vont clairement pour toutes les jolies filles de la pièce. Ils nous voient comme des trophées. [...] Je sortirais à 100% avec un fan, mais chaque fois que j’ai rencontré un gars via mon Instagram, ils m’ont juste traitée comme une marchandise. Je sais que je porte un bikini en ligne, mais c’est un travail, la plupart des gars ne peuvent pas voir au-delà de cela."

Elizabeth est célibataire depuis six mois et elle a récemment remarqué que sa situation compliquait aussi ses relations avec les autres femmes, car elles la considèrent comme une menace pour leur couple.

Bref, si jamais vous correspondez aux goûts d'Elizabeth, ça serait très gentil de votre part de venir à sa rescousse. Concluons donc avec les préférences d'Elizabeth: "J’aime les grands traits plus sombres, un bel homme. [...] L’âge n’est pas un problème pour moi, pas plus que leur travail, tant qu’ils réussissent et sont passionnés. [...] Il n'aurait qu’à venir et dire: "bonjour, puis-je vous demander de vous inviter à un rendez-vous? [...] J’aime un gars qui fonce et qui sait ce qu’il veut."